Pourquoi rendre obligatoires huit vaccins supplémentaires en 2018 ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le

Ces huit vaccins étaient déjà fortement recommandés dans le calendrier des vaccinations. L’objectif de cette mesure est de protéger la santé de tous les enfants et de lutter contre les épidémies qui réapparaissent en France, notamment en raison d’une couverture vaccinale insuffisante chez les bébés de moins de 2 ans.

L’épidémie récente de rougeole entre 2008 et 2014 avec plus de 23 000 cas déclarés en France, plus de 30 encéphalites et 10 décès, est liée à l’insuffisance de la couverture vaccinale pour cette maladie.

Devant l’insuffisance de la couverture vaccinale en France et face à la réapparition d’épidémies, le ministère de la Santé a recommandé, en juillet 2017, d’élargir l’obligation vaccinale à huit vaccins supplémentaires chez les bébés de moins de deux ans (CoquelucheHaemophilus influenzae bHépatite BMéningocoque CPneumocoqueRougeoleOreillonsRubéole).
Ces 8 vaccins, dont bénéficie déjà la grande majorité des enfants, deviendraient donc obligatoires en 2018 chez l’enfant de moins de deux ans, en plus des trois vaccins déjà obligatoires (DiphtérieTétanosPoliomyélite).

Sur le même sujet :
Quels vaccins pourraient devenir obligatoires en 2018 ?
A partir de quand cette nouvelle mesure rendant obligatoires certaines vaccinations serait-t-elle appliquée ?
Quelles sont les vaccinations obligatoires des enfants actuellement ?
Quelle est la différence entre les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés ?
Pourquoi y a-t-il des vaccins obligatoires et des vaccins recommandés ?
À quoi servent les vaccins ?
Je me protège, je protège les autres