Comment les vaccins agissent-ils sur le système immunitaire ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le

Lorsqu’un microbe (virus, bactérie, parasite…) pénètre dans l’organisme, le système immunitaire détecte la présence de composants étrangers à l’organisme que l’on appelle antigènes. Notre système de défense reconnaît les antigènes comme intrus et cherche donc à les éliminer, en fabriquant des anticorps. Dans certains cas, le microbe pathogène peut déclencher une maladie grave car la production d’anticorps protecteurs nécessite du temps.

Quel est l’effet d’un vaccin ?
Un vaccin contient des microbes tués ou des fragments de microbes rendus inoffensifs, donc incapables de provoquer la maladie. Le vaccin se comporte comme un antigène et entraîne la production d’anticorps qui vont persister de nombreuses années dans notre corps. Si le vrai microbe se présente, il sera détruit par les anticorps produits au moment de la vaccination et la maladie sera évitée.

La quantité d’anticorps produits grâce au vaccin peut diminuer au cours du temps, c’est pourquoi des injections de rappel sont nécessaires.

Sur le même sujet :
La vaccination, comment ça marche ?
Quel est le lien entre vaccination et protection naturelle ?