leptospirose

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Mis à jour le

Si la maladie reste rare en France métropolitaine, une hausse du nombre de cas de leptospirose a été récemment observée (de 300 cas par an habituellement à 628 cas en 2014).

La leptospirose est une zoonose (maladie provenant d’un animal) due à un groupe de bactéries, les leptospires, présentes dans les sols boueux et l’eau douce.

rat

Elle est transmise à l’homme par contact de la peau lésée ou des muqueuses (œil, bouche, nez) avec les urines des animaux infectés, en particulier les rongeurs, ou avec une eau douce souillée par les urines d’animaux infectés.

Les activités les plus à risque sont, dans 75% des cas, des activités de loisirs en eau douce (pêche, aviron, kayak, etc.) et, dans 25% des cas, des activités professionnelles (égoutiers, vétérinaires, sapeurs-pompiers, entretiens de réseaux d’eau, etc.).

La leptospirose peut se manifester comme une grippe avec une fièvre élevée, des courbatures, des douleurs des articulations et de forts maux de tête (80% des cas). Cette maladie peut aussi se compliquer d’atteintes de différents organes (foie, poumons, cerveau, reins…) et s’accompagner d’une jaunisse. Outre le traitement antibiotique, une hospitalisation peut être nécessaire, parfois en réanimation (cas graves pour lesquels le décès survient dans 5 à 10% des cas).

La leptospirose représente un problème de santé publique majeur dans les zones chaudes et humides du monde, notamment en Amérique latine et en Asie du Sud-Est avec 1 million de cas sévères par an et près de 60 000 décès.

Dans les départements et collectivités d’outre-mer, le nombre de nouveaux cas de leptospirose par an est beaucoup plus élevé qu’en métropole. On y retrouve également un caractère saisonnier avec l’apparition de pics épidémiques lors de la saison des pluies ou de phénomènes climatiques inhabituels tels que les ouragans.

Le vaccin contre leptospirose

La vaccination contre la leptospirose concerne essentiellement des professionnels exposés et les voyageurs.

En milieu professionnel

La vaccination contre la leptospirose est recommandée au cas par cas par le médecin du travail, après évaluation du risque, aux personnes qui exercent une activité professionnelle exposant au risque de contact fréquent avec des lieux infestés par les rongeurs :

  • curage et/ou entretien de canaux, étangs, lacs, rivières, voies navigables ou berges ;
  • activités liées à la pisciculture en eaux douces ;
  • travail dans les égouts ou certains postes de stations d’épuration ;
  • certaines activités en eaux douces pratiquées par les pêcheurs, plongeurs et gardes-pêche ;
  • secourisme en zones d’inondation ou de tremblement de terre ;
  • certaines activités outre-mer.

La vaccination contre la leptospirose peut également être proposée aux vétérinaires.

N’hésitez pas à vous renseigner, selon votre situation, auprès de votre médecin traitant ou de votre médecin du travail.

Recommandations aux voyageurs

La vaccination peut être proposée aux voyageurs (adultes et enfants) se rendant régulièrement ou durablement dans des lieux où la leptospirose est présente. Sont en premier lieu concernées les personnes pratiquant par exemple la randonnée en zones de rizières, le rafting, le canyoning, la plongée en eau douce, etc.

Schéma de vaccination

Adultes :

  • 2 doses à quinze jours d’intervalle.
  • 1 rappel quatre à six mois plus tard, puis tous les deux ans si l’exposition persiste.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Le vaccin ne protège que contre une forme de leptospirose (Leptospira icterohaemorrhagiae). L'immunité contre la leptospirose est en règle générale acquise quinze jours après la 2e injection et dure en moyenne deux ans après le premier rappel.

Il n’existe qu’un seul vaccin contre la leptospirose disponible en France. Ce vaccin est un vaccin inactivé.

Nom commercial*

Spirolept®

Maladies
concernées

leptospirose

Type de vaccin Monovalent
Pour qui ? Adultes
Remboursement** Non pris en charge par l’assurance maladie**
Nom
commercial*
Maladies
concernées
Type
de vaccin
Pour qui ? Remboursement

Spirolept®

leptospirose

Monovalent Adultes Non pris en charge par l’assurance maladie**

*Cliquer sur le nom du vaccin pour obtenir plus d’informations.
**Certaines complémentaires santé (mutuelles) proposent des formules comprenant le remboursement de ce vaccin.

Il convient de se référer à la notice de ce vaccin, disponible sur le site de la base de données publique des médicaments pour connaître l’ensemble des contre-indications.

Le vaccin ne doit pas être utilisé en cas d’allergie à la substance active ou à l’un des composants.

Il ne doit pas être utilisé pendant la grossesse.

La vaccination doit être différée en cas de maladie aiguë avec fièvre.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant, votre médecin du travail ou votre pharmacien.

Il convient de se référer à la notice de ce vaccin, disponible sur le site de la base de données publique des médicaments pour connaître l’ensemble des effets indésirables.

Effets indésirables communs à tous les vaccins injectables :

  • Réaction au site d’injection telle que douleur, rougeur, gonflement : très fréquent (>10 cas sur 100 vaccinés).
  • Des effets généraux comme de la fièvre, des douleurs musculaires ou articulaires : fréquent (1 à 10 cas sur 100 vaccinés).
  • Réaction allergique : très rare (1 cas sur 450 000 vaccinés).

Des réactions allergiques graves, bien que très rares, peuvent survenir après la vaccination. Si l’un des symptômes décrits ci-dessous apparaît, vous devez immédiatement contacter un médecin ou les urgences médicales :

  • une éruption cutanée pouvant s’accompagner de démangeaisons ou de bulles ;
  • un gonflement des yeux et du visage ;
  • une difficulté à respirer ou à avaler ;
  • une chute de soudaine de la pression artérielle et une perte de connaissance.

En cas d’inquiétude après une vaccination, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant, votre médecin du travail ou votre pharmacien.

Depuis mars 2017, le signalement des effets indésirables a été simplifié. Toute personne peut désormais déclarer un effet indésirable, en ligne, sur le site du ministère de la santé.

Le vaccin contre la leptospirose est prescrit par un médecin.

Il est disponible en pharmacie et doit être conservé au réfrigérateur entre + 2° C et + 8° C. Il ne doit pas être congelé.

La vaccination peut être réalisée par un médecin ou un infirmier (sur prescription médicale). Elle peut également être réalisée dans un centre de vaccinations internationales. Dans ce cas, la prescription, la délivrance du vaccin et la vaccination s’effectuent sur place.

La vaccination réalisée dans le cadre de la médecine du travail est prise en charge par l’employeur.

En dehors de ce cadre, cette vaccination n’est pas prise en charge par l’assurance maladie. Les complémentaires santé (mutuelles) peuvent éventuellement prendre en charge tout ou une partie des frais si le contrat souscrit le prévoit.

Le vaccin est administré par voie sous-cutanée.