La grossesse est-elle une contre-indication à la vaccination ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le

Femme enceinte

Aucune toxicité sur le fœtus n’a été montrée avec les vaccins. On considère cependant qu’il est préférable de reporter les vaccinations après l’accouchement, sauf lorsqu’elles sont nécessaires en raison de circonstances particulières (voyage à l’étranger, épidémie…)

La vaccination contre la grippe est recommandée chez la femme enceinte, quel que soit le stade de la grossesse.

Les vaccins inactivés sont inoffensifs pour le fœtus.

Les vaccins vivants atténués sont déconseillés pendant la grossesse, bien que de nombreuses études aient montré l’absence de conséquences pour le fœtus : le risque est donc plus théorique que réel. Il est nécessaire de s’assurer de l’absence de grossesse avant d’administrer le vaccin contre la rubéole (ROR) ou la varicelle.

Cependant, une vaccination réalisée par mégarde chez une femme enceinte ne justifie pas une interruption de la grossesse.

Pour plus d’information sur votre cas particulier, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Sur le même sujet :
Grossesse et projet de grossesse
Existe-t-il des contre-indications à la vaccination ?