Une allergie aux œufs est-elle une contre-indication à la vaccination ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Publié le

On appelle « allergie » une réponse anormale du système immunitaire contre certaines substances : les pollens, les poils de chats, etc. Dans le cas de l’allergie aux œufs, la réaction allergique est causée par une protéine contenue dans les œufs de poule.

En cas d’allergie aux œufs, il est rare qu’elle se manifeste lorsque l’on est adulte ; elle se manifeste plutôt chez les enfants de 2 à 7 ans. Les symptômes peuvent apparaître après quelques minutes ou jusqu’à 72 h après avoir mangé un aliment contenant de l’œuf, et durent habituellement un jour ou deux. La survenue de la réaction ne dépend pas de la quantité d’œuf consommée : certaines personnes réagiront en présence d’une toute petite quantité d’œuf.

Les signes sont le plus souvent des boutons ou des rougeurs sur la peau. Des manifestations allergiques plus graves peuvent également survenir, comme :

  • une urticaire géante (grandes plaques rouges qui démangent sur tout le corps) ;
  • une crise d’asthme ;
  • un œdème de Quincke (important gonflement des lèvres et difficultés à respirer) ;
  • Et/ou un choc anaphylactique (chute de la tension artérielle, évanouissement, difficultés à respirer, troubles du rythme cardiaque…).
Oeuf

La fabrication de certains vaccins (fièvre jaune, grippe, encéphalite à tiques), comporte une étape de culture sur œufs de poule ; ces vaccins contiennent d’infimes quantités de protéines d’œuf. Ils sont seulement contre-indiqués chez les personnes ayant des antécédents d’accidents d’allergie graves à l’ingestion d’œufs. Il s’agit d’une situation très rare.

Si la vaccination est indispensable chez une personne allergique aux œufs, elle doit être faite à l’hôpital selon une méthode particulière dite « d’accoutumance » : des doses répétées et progressivement croissantes de vaccin sont administrés sous surveillance afin d’habituer l’organisme de la personne aux traces d’œuf contenues dans le vaccin.

N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Sur le même sujet :
Processus de fabrication d’un vaccin
Que contiennent les vaccins ?
Existe-t-il des contre-indications à la vaccination ?