Rédigé le 21.04.16
Facebook Twitter Linkedin email

Illustration vaccins et médicaments

Les vaccins détruisent-ils la protection naturelle contre les maladies ?

Non. Au contraire, les vaccins renforcent les protections naturelles et aident le corps à se préparer à l’avance pour pouvoir lutter contre les maladies ciblées par les vaccins.

Avec autant de vaccins, est-ce qu’on ne sollicite pas trop notre système immunitaire ?

Non. Le système immunitaire (système de défense) est capable de faire face à beaucoup d’attaques en même temps. Il est fait pour se défendre contre énormément de microbes. Se faire vacciner ne diminue ni sa force ni ses capacités.

138 c’est le nombre d’antigènes contenus dans la totalité des vaccins du calendrier des vaccinations. C’est comme une goutte d’eau dans l’océan pour notre système immunitaire !

La vaccination comporte-t-elle des risques ?

Les études menées sur les vaccins ne montrent pas de risque plus important de développer une maladie après avoir été vacciné.
D’ailleurs, plusieurs centaines de millions de personnes sont vaccinées chaque année en France et dans le monde sans développer de maladies particulières.
Le vaccin est un médicament. Comme pour tous les médicaments, il peut y avoir des effets secondaires ou indésirables (petite fièvre, douleur au point d’injection). Ces effets éventuels sont beaucoup moins importants que ceux que peuvent causer la maladie contre laquelle protège le vaccin.

Pourquoi y a-t-il de l’aluminium dans les vaccins ?

L’aluminium est un composant (appelé adjuvant) utilisé dans la fabrication des vaccins depuis 1926, pour améliorer leur efficacité et augmenter la réaction immunitaire.

L’aluminium est-il vraiment dangereux ?

De nombreuses recherches et études scientifiques ont été menées pour vérifier que l’aluminium était sans danger. Aucun effet nocif n’a été établi. Des traces d’aluminium peuvent rester autour du point d’injection pendant plusieurs années après injection sans danger pour la santé.

HAUT DE PAGE