Rédigé le 25.04.16
Facebook Twitter Linkedin email

La diphtérie se transmet par la toux et les éternuements.

Elle prend la forme d’une angine grave, qui peut entraîner des complications et provoquer la mort par asphyxie. La diphtérie a disparu en France mais il existe encore des foyers dans le monde. La vaccination de toute la population permet donc d’éviter la transmission du microbe responsable de la diphtérie et la réapparition de la maladie en France.

Touse

Le tétanos est causé par une bactérie

qui vit très longtemps (plus de 100 ans) et qui se trouve partout dans la terre. Il s’introduit dans le corps par une blessure ou une petite plaie. Le tétanos attaque le système nerveux. Il est mortel une fois sur trois ou peut laisser des séquelles graves. Le vaccin est le seul moyen d’être protégé contre le tétanos car il n’existe pas d’immunité naturelle (c’est-à-dire pas de défenses naturelles) contre cette maladie.

La poliomyélite est une infection virale

qui, dans sa forme la plus grave provoque des paralysies des bras, des jambes ou des muscles qui permettent de respirer. Ces paralysies peuvent laisser des déformations presque toujours définitives.

En France, la vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est obligatoire pour tous les nourrissons.

En Syrie, en 2013, 13 nouveaux cas de poliomyélite ont été déclarés par l’OMS alors qu’aucun cas depuis 1999 n’avait été signalé dans ce pays. Cette situation est très probablement consécutive à l’interruption des campagnes de vaccination en 2012 en raison des conflits dans ce pays.

Pourquoi y a-t-il encore chaque année des personnes qui meurent du tétanos en France ?

Parce qu’elles ne sont pas protégées par la vaccination et que le tétanos est un bacille fréquent (les personnes qui jardinent et qui bricolent sont particulièrement exposées au risque de maladie) et mortel dans un cas sur trois. Certaines personnes n’ont jamais été vaccinées ou bien leur vaccination est trop ancienne.

Après avoir été vaccinée contre le tétanos, une personne adulte est protégée pendant environ vingt ans. Les rappels, à l’âge adulte, se font à 25 ans, 45 ans, 65 ans, puis au-delà, tous les 10 ans.

Pourquoi se faire vacciner contre certaines maladies qui ont presque disparu de France ?

Les microbes ne s’arrêtent pas aux frontières. La vaccination reste indispensable car de nombreuses personnes voyagent dans des pays où certaines maladies, qui pourraient être évitées par la vaccination, sont encore présentes : c’est le cas de la poliomyélite dans certains pays d’Afrique et d’Asie. Cette maladie pourrait réapparaître chez des personnes non vaccinées ou n’ayant pas effectué leurs rappels.

Il existe 1 vaccin qui combine une protection contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche et contre la bactérie Haemophilus influenzae b et l’hépatite B.
HAUT DE PAGE