Quelle est la différence entre les vaccins obligatoires et les vaccins recommandés ?

Partager sur

Envoyer par email

Séparez les adresses par des virgules

Mis à jour le

Il n’y a aucune différence en termes d’efficacité, de sécurité et de qualité entre les vaccins recommandés et les vaccins obligatoires.

pots vaccins

 

La distinction entre vaccin obligatoire et recommandé est uniquement liée à l’histoire de la vaccination en France puisqu’initialement, les vaccinations obligatoires étaient destinées à combattre des maladies qui constituaient des fléaux sanitaires (poliomyélite, diphtérie, variole, tétanos, tuberculose), et que le législateur voulait que ces vaccinations soient accessibles à tous.

Les vaccins plus récents ont été recommandés et non rendus obligatoires car les autorités sanitaires ont estimé que le recours à la vaccination n’en serait pas affecté.

Les vaccins recommandés sont donc tout aussi importants et nécessaires que les vaccins obligatoires ; ils sont simplement plus récents. Ils permettent aussi de lutter contre des maladies graves voire mortelles chez les enfants et les adultes, qu’elles soient d’apparition rapide (par exemple certaines méningites ou septicémies) ou retardée (certains cancers).

Cependant, cette distinction a plusieurs conséquences :

  • Les vaccinations obligatoires sont exigibles pour l’entrée en collectivité (école, crèche, centre de vacances), par conséquent un enfant non vacciné avec les vaccins obligatoires ne pourra être admis dans ces collectivités.
  • Les parents (ou les titulaires de l’autorité parentale) d’enfants n'ayant pas reçu ces vaccinations obligatoires peuvent être poursuivis pénalement.
  • L'indemnisation en cas d’effets indésirables imputables à la vaccination est différente selon le caractère obligatoire ou non du vaccin.

Par ailleurs, certaines vaccinations, qui ne sont pas obligatoires pour la population générale, le sont pour différentes professions : professionnels de santé et étudiants des professions de santé, personnels de laboratoire, égoutiers, vétérinaires, personnels travaillant dans les transports sanitaires, dans l’alimentation, thanatopracteurs (métier consistant à prodiguer les soins de conservation aux défunts), personnels des établissements médico-sociaux, etc.

Pour en savoir plus :

Voir Avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) : Politique vaccinale et obligation vaccinale en population générale

 

Sur le même sujet :
Quels vaccins pourraient devenir obligatoires en 2018 ?
A partir de quand cette nouvelle mesure rendant obligatoires certaines vaccinations serait-t-elle appliquée ?
Pourquoi rendre obligatoires huit vaccins supplémentaires en 2018 ?
Quelles sont les vaccinations obligatoires des enfants actuellement ?
Pourquoi y a-t-il des vaccins obligatoires et des vaccins recommandés ?
Pourquoi les recommandations vaccinales changent-elles ?
Pourquoi les vaccins sont-ils nécessaires pour l'entrée en collectivité ?
L’élaboration des recommandations vaccinales